top of page
  • Gregory Planche

Faut-il faire du sport tous les jours ?



Peut-on faire du sport tous les jours ?


On a tendance à vouloir faire le maximum pour atteindre ses objectifs. Si la pratique du sport peut constituer une activité physique régulière, est-ce une bonne idée de faire du sport tous les jours ? Réponse dans notre article !


07 mars 2022






Lorsque l’on a des objectifs en tête, qu’il s’agisse de perdre du poids ou maigrir, se renforcer musculairement ou tout simplement d’améliorer sa condition physique, on a forcément tendance à vouloir faire le maximum pour les atteindre. Ainsi, vous pourriez être tenté d’augmenter le rythme de vos entraînements pour vous exercer quotidiennement. Mais, pour autant, faut-il faire du sport tous les jours ? D’ailleurs, peut-on pratiquer une activité physique tous les jours ? C’est ce que nous allons voir dans cet article…



Peut-on faire du sport tous les jours ?



La régularité est l’une des clés du succès, on vous l’a assez répété. En effet, seul un entraînement physique régulier peut vous conduire à réaliser vos objectifs. Toutefois, régularité ne veut pas dire entraînement quotidien. A vrai dire, faire du sport tous les jours pourrait même s’avérer contre-productif, mais tout dépend de l’objectif !



Faut-il faire de l’exercice tous les jours dans un objectif d’entretien de forme ?



Peut-on faire du sport lorsque l’on souhaite « simplement » entretenir son état de forme pour son bien-être ? Dans ce cas, le ou les sports pratiqués sont plus doux (marche, gymnastique, natation, jogging, exercices au poids de corps, yoga, etc.) et sont pratiqués avec une intensité faible à moyenne (intensité modérée).

Dans ce cas de figure, la pratique d’une activité physique tous les jours est tout à fait possible, voire recommandée ! L’OMS recommande d’ailleurs de marcher 10.000 pas quotidiennement, ou de pratiquer 20 minutes d’activité sportives par jour.



Faut-il faire du sport tous les jours avec un nouveau sport pratiqué avec intensité ?



A l’inverse, peut-on faire du sport tous les jours avec un nouvelle pratique sportive pour laquelle on se fixe des objectifs ambitieux ?





Vous vous lancez dans le running (course à pied) ou la musculation (avec des exercices comme les burpees) avec des objectifs de perte de poids, de prise de masse musculaire ? La prudence va s’imposer, au-delà du plaisir que vous aurez à vous dépasser et à voir vos progrès (amélioration de vos chronos, évolution de votre morphologie avec une silhouette plus musclée). Car qui dit entraînement dit aussi récupération et surcompensation, et implique de ne pas se surentraîner. Explications.



La récupération et la surcompensation, des phases indispensables



Il est nécessaire de bien comprendre les différentes phases d’un programme d’entraînement pour adopter de bons réflexes dans sa pratique sportive.

Avant l’entraînement, il y a une phase d’échauffement. Et, après l’entraînement, le corps traverse une phase de récupération, durant laquelle il évacue les déchets produits par l’entraînement, reconstitue ses réserves de nutriments et guérit les microlésions musculaires subies au cours de la séance.






Après la récupération vient la phase de surcompensation, trop souvent méconnue. C’est pourtant une étape essentielle, pendant laquelle l’organisme remplit ses réserves énergétiques et construit davantage de muscles dans le but de se préparer à l’effort suivant. Ainsi, vos muscles se reconstruisent et grossissent lorsque vous vous reposez…Bonne nouvelle, non ?

Ces règles générales sont bien sûr à adapter en fonction du type de sport pratiqué. Le processus de récupération sera différent selon que l’on pratique un sport dit « doux », comme le yoga par exemple, ou plus intensif comme la course à pied ou la musculation. Dans le cas de sports intenses, l’entraînement au quotidien est en tout cas clairement contre-indiqué.



Faire du sport tous les jours : attention au surentraînement !



Un entraînement intensif quotidien peut conduire au surentraînement, un état physique de grande fatigue et de baisse des performances. Le corps, sursollicité, n’arrive alors plus à récupérer après les efforts réalisés : les muscles deviennent douloureux, les articulations peuvent souffrir, et l’état de forme général se détériore. Attention alors au risque de blessures, qui est bien présent…

Au-delà des conséquences physiques, le fait de ne pas s’entraîner tous les jours peut aussi vous aider à ne pas vous sentir découragé et donc à atteindre plus efficacement vos objectifs sur le long terme. Il faut bien garder en tête de ne jamais confondre régularité et précipitation… Et donc d’éviter de faire du sport tous les jours, pour plus d’efficacité !



Et vous, quel devrait être votre rythme d’entraînement par semaine pour avoir les bienfaits de vos activités physiques ?



La réponse variera en fonction de vos objectifs, de votre activité sportive et de votre état de forme. Sollicitez votre coach Activ'Athlon pour échanger avec lui, et définir ensemble la meilleur rythme pour vous !

Pour vous donner toutefois un repère, sauf à être sportif de haut niveau, vous pouvez pratiquer un sport de manière intensive à hauteur de 3 à 4 sessions hebdomadaires de manière à bénéficier des bienfaits du sport. Ce qui n’empêche pas d’intercaler des sports plus doux comme la marche rapide, la gym ou le yoga. Dans tous les cas, restez à l’écoute de votre corps qui vous dira si vous tirez trop sur la corde !

8 vues0 commentaire
bottom of page